Que faire lorsque la vie t’éloigne de ta route ?

Que faire lorsque la vie t’éloigne de ta route ?

31 mars 2020 – Ce jour devait être le dernier d’un ancien chapitre et le premier d’une nouvelle vie. Un jour particulier où tu sais que plus rien ne sera comme avant. Un jour où tout aurait commencé à bord d’un vol vers l’Asie. Un aller, sans date de retour connue. Un nouvel envol vers une toute autre vie. Un premier pas vers la concrétisation d’un rêve. Ce rêve qui m’accompagne depuis de nombreuses années. Que dis-je… un véritable projet de vie.

De longues années pendant lesquelles je vacillais entre la peur et la joie. Entre la raison et le cœur. Divisée en deux, une part de moi restait attachée à ses habitudes, attachée à ce qu’elle connaît, emprisonnée dans un confort pourtant inconfortable, mais rassurant. De l’autre côté, j’étais déjà partie. J’avais déjà trouvé ma liberté. J’étais déjà en train de refaire ma vie en répondant à un appel du cœur, à apporter mon aide à un peuple et à une nature qui m’attirent de manière inexpliquée et inexplicable. Mais le besoin de sécurité était plus fort que tout. Tellement fort qu’il m’avait enchaînée. Je commençais alors à perdre de plus en plus ma flamme, celle qui donnait un sens à mon existence …

Jusqu’au jour où j’ai su. Jusqu’au jour où je l’ai entendue. Comme un déclic, comme une autorisation qu’on te donne enfin, cette voix qui te murmure à l’oreille : « C’est ici, et maintenant. » Et la flamme rejaillit alors. Elle s’invite dans tout ton être. Tous tes questionnements deviennent alors des réponses. Toutes tes zones grises deviennent alors limpides. Cet endroit unique et inédit, où toutes tes peurs deviennent alors tes forces. Une évidence. Juste une évidence.

Alors tu décides de te séparer de ton petit monde composé de ton job, de tes affaires, de ton appartement, de ta voiture… et le plus dur, de ton chat et de tes amis. Une pile sans fin de décisions à prendre. Certaines sont alors vécues comme de véritables sacrifices. Tu te demandes alors si tout cela est bien raisonnable. Tu te demandes comment tu vas y arriver. Les « Et si ? » t’envahissent l’esprit, te freinent dans ton élan, jusqu’à te paralyser et te replonger dans un mal-être que tu connais déjà si bien.

Mais ce murmure ne te lâche pas : « Ne renonce pas. » Alors tu te relèves et tu continues. Tu tries, tu donnes, tu jettes. Malgré la peur, tu avances. Et plus tu accordes ta confiance à cette petit voix, plus tes problèmes se transforment en solutions. Ce sont alors elles qui viennent à toi comme par magie. Tout s’imbrique parfaitement. Pile au bon moment. Au-delà de toutes tes espérances. Comme un cadeau de la vie qui te confirme que tu fais le bon choix.

Ça y est, te voilà enfin prête. Ton billet d’avion en poche, hébergée par une amie pour les quelques semaines qui te restent, tu planifies alors les repas d’au revoir et tu rends visite à ton chat dans sa nouvelle famille pour t’assurer qu’il va bien, et pour vous préparer progressivement à la grande séparation.

Tu prends alors le temps de regarder tout le chemin parcouru et tu souris. Tu réalises que tu as osé. Que tu n’as rien lâché. Et que pour la première fois de ta vie, tu as choisi la voix de l’amour, plutôt que la voie de la peur. Cette fameuse voix qui te montre ta voie. Elle existe bel et bien. Il suffit de l’écouter.

Mais voilà. Un virus fait trembler la terre entière et tous tes plans s’effondrent….

Que décides-tu de faire ? De pleurer sur ton sort ou de prendre ce que la vie vient t’enseigner ? Lutter contre ce qui est ? Ou faire avec, et élargir ton angle de vue pour y découvrir les trésors cachés ?

Pour ma part, j’ai choisi d’apprendre, parce que j’aime lire la vie. J’aime observer ses mouvements et me voir interagir avec eux au quotidien.

Je prends alors conscience de la chance inouïe que j’ai.

Un toit et à manger chaque jour auprès d’une personne exceptionnelle. De nature indépendante et parfois solitaire, j’ai toujours craint la colocation. Aujourd’hui, je réalise combien c’est agréable de partager son quotidien à deux. Souvent même sa présence suffit pour me rappeler que je ne suis pas seule et que tout va bien, malgré ce qu’il se passe dehors.

Des amis en bonne santé et très présents malgré le confinement. Comme un avant-goût de ce qui m’attend dans ma future vie. Aujourd’hui, bien qu’ils soient géographiquement proches de moi, nous devons nous tenir éloignés les uns des autres. Lorsque je serai enfin libre de partir, ils seront loin de moi, mais nous resterons proches grâce aux moyens de communication incroyables que nous découvrons en cette période.

De nouveaux projets qui voient le jour. Des opportunités que je n’aurais pas pu avoir si j’étais partie. Chaque jour, je me découvre et je me révèle. De nouvelles passions, de nouveaux talents. Comme un entraînement avant le grand changement. Comme si la vie me disait «  Voilà un petit coup de pouce pour après. »

Une nature splendide qui revit, qui respire, qui continue à nous nourrir et nous fournir de l’oxygène, et qui nous rappelle donc à quel point : sans elle, nous serions rien.

Des élans de solidarité, de nouvelles façons de se rassembler et d’aider son prochain.

Je pourrai rallonger cette liste, mais je m’arrête là pour aujourd’hui.

Par ces mots, je souhaite juste te rappeler que lorsque tout s’effondre, rien n’est fini. La vie continue et surtout, elle se met à t’offrir de nouvelles choses. En lui faisant confiance, en te faisant confiance, tu t’autorises alors à découvrir ces trésors qui apparaissent dans l’adversité.

Ne lutte pas contre ce que tu ne peux pas contrôler. Profite de ce temps qui t’est offert. Investis-toi au quotidien dans ton bien-être, voire dans du meilleur-être, interroge-toi sur ton devenir, sur ce que tu souhaites réellement accomplir dans cette existence, deviens la meilleure version de toi-même en y apportant du sens, réinvente ton quotidien. Fais la paix avec tes peurs, et nourris-toi de pensées constructives et positives.

Vis pour de vrai.

Et surtout, demande-toi ce que la vie est en train de t’enseigner.

Prépare-toi pour demain, car un nouveau monde est en train de naître, plus rien peut-être ne sera comme avant. Ce que nous vivons actuellement n’est qu’un passage, certes avec ses turbulences, mais constructif.

A toi d’en faire ce que tu désires. Tu es libre de décider. Et c’est maintenant.