« C’est trop difficile, je n’y arrive pas. »

« C’est trop difficile, je n’y arrive pas. »

Il arrive souvent que des personnes viennent se confier à moi et me demandent des conseils. Lorsque je leur partage certaines clés, tout comme certaines de mes publications qui suscitent parfois des réactions, j’observe souvent le même phénomène : on me répond que c’est trop difficile.

Cette réaction me rend triste car elle témoigne à quel point parfois nous baissons les bras trop facilement lorsqu’il s’agit de faire certains efforts, sous prétexte que cela est trop dur. Et le plus triste, c’est que cela se produit le plus souvent lorsqu’il s’agit de travailler sur soi afin d’aller mieux et améliorer son quotidien.

Cela me renvoie à quel point il est plus facile d’accuser les autres ou les circonstances plutôt que de prendre ses responsabilités et travailler sur soi.

Imagine que tu marches sur un trottoir et que subitement tu tombes dans un trou. Tu te relèves en colère contre ce trou, car par sa faute, tu t’es blessée. Tu parleras certainement de ta mésaventure à ton entourage en accusant ce trou de t’avoir gâché la journée.

Le lendemain, tu reprends le même chemin et tombes à nouveau dans le trou, ainsi que tous les jours suivants. Est-ce vraiment le trou qui est responsable de ta chute ?

Dans la vie, nous avons souvent le réflexe de reprocher aux autres leur comportement, alors que nous même avons un certain mode de fonctionnement qui entretient la relation telle qu’elle est. Les relations sont comme une danse que chacun mène à sa façon et qui donne une chorégraphie plutôt qu’une autre.

Bien-sûr il n’est pas facile de changer ses habitudes. Cependant, en faisant cet effort à chaque occasion, même si cela n’est pas de tout repos, il finira par payer puisqu’à force de pratiquer, cela deviendra une nouvelle habitude.

Rappelle-toi lorsque tu apprenais le vélo. Tu as dû tomber plusieurs fois, et pourtant, tu n’y as pas renoncé. A tel point qu’aujourd’hui, conduire un vélo est devenu une chose banale. De même lorsque tu apprenais à marcher.

Et si les enfants avaient beaucoup à nous apprendre de par leur persévérance ?

En renonçant à faire certains efforts, tu acceptes que les choses restent ainsi. Alors, à force d’accuser les autres, tes relations se dégradent et ta perception de la vie perd de sa couleur. Vois-tu le cercle vicieux dans lequel tu t’inscris ?

Si je me permets d’en parler de cette façon c’est parce que les coups durs, les drames et la souffrance, ça me connaît. Si j’avais baissé les bras à la moindre occasion, je ne serais certainement plus de ce monde.

Changer demande des efforts, beaucoup d’efforts. Mais c’est grâce à une pratique régulière que cela devient de plus en plus facile. Ne renonce pas à la moindre difficulté. Car plus grand est le combat, plus belle sera la récompense.

Quel choix fais-tu aujourd’hui ?